Actualités

Toute l'actualité du regroupement, les bons coups des chercheurs et des étudiants, les événements et les annonces.

Subvention FRQNT échange de professeurs, Dr Éric Garcìa Machado, U. de la Havane

Le Dr Éric Garcìa Machado, U. de la Havane, reçoit une subvention d'un montant de 8,500$ dans le cadre du programme FRQNT d'échanges hors Québec de professeurs pour un séjour de 3 mois au laboratoire de Louis Bernatchez (U. Laval). Voici le titre et le résumé du projet en question:

Génétique des ressources halieutiques

Le séjour du chercheur Erik García Machado a deux objectifs principaux. 1) Apprendre les techniques d´analyses génomiques et les méthodes bioinformatiques pour améliorer la gestion de l’exploitation des ressources aquatiques à Cuba. L'équipe du Centre de Recherches marines de l´Université de La Havane a le savoir-faire pour l´analyse des données génétiques obtenues par des méthodes traditionnelles, mais ne possède pas les connaissances techniques en lien avec les plus récents développements en analyse génomique. La technique RAD-seq et la recherche des SNP sont d’intérêt particulier pour son équipe, car elles permettent d'utiliser une grande quantité de marqueurs génétiques pour améliorer l’identification des populations des espèces exploitées et d’intérêt pour l’aquaculture. Également, l’apprentissage des logiciels pour l’identification des SNP s'avère fondamental. Afin de réaliser cet apprentissange, le Dr Machado participera aux analyses bioinformatiques qui seront effectuées sur différents jeux de données issus des projets du laboratoire du Dr Bernatchez. 2) Renforcer la capacité de formation de personnel dans ce domaine. L’enseignement de la génétique des populations et surtout l’évolution moléculaire sont encore très peu développés à Cuba, bien que les besoins en formation de chercheurs et gestionnaires de la biodiversité et de l’exploitation des ressources naturelles soient importants. L'équipe du Dr Machado souhaite améliorer l’enseignement de ces matières et développer un programme de formation de chercheurs pour développer leur utilisation. Le Master en Biologie Marine et Aquaculture mis sur pied par le Centre est responsable de la formation des biologistes marins dans le pays et servira de plateforme pour l’introduction des nouveaux cours.